Timbres Mallet-Stevens



Ce timbre représentant les immeubles de la rue Mallet-Stevens, dessiné par Jacques Jubert,  a été émis en premier jour le 25 avril 1987, puis en vente générale le 27 avril. Tiré  à 5 344 668 d'exemplaires, il a été retiré le 11 septembre 1987.


Il est étonnant de constater que c'est Jean Mistler, Ministre des PTT, mais aussi ancien sous-secrétaire d'Etat aux Beaux-Arts, qui a écrit la préface de l'ouvrage : Une demeure 1934, Edition de l'Architecture d'aujourd'hui, Paris, 1934 : «...L'unité des façades, de l'architecture intérieure, de l'ameublement, du parc, la recherche des éclairages tant de jour que de nuit, l'harmonie des proportions, font, de cette "demeure", une des œuvres qui marqueront notre époque.»









" Les automobiles hideuses des années 80 encombrent la rue Mallet-Stevens. On devine tout de même un coupé Peugeot Pininfarina. La voiture de Monsieur Claude Piéplu ?
Finalement on voit peu de choses et le timbre est plus clair et laisse mieux par son dessin comprendre celui très beau de l'architecte. Certainement aussi que cette difficulté à lire les bâtiments est due en partie à ce gros sapin qu'il faudrait d'un geste peu amical... tronçonner à la base !
On s'amusera également que la rue Mallet-Stevens soit une voie... sans issue, un cul de sac architectural ?
C'est un bel endroit dans Paris.
La carte est une édition Empire Philatélique photographie de F. Perol en 1987. " David Liaudet







A partir de janvier 2001, et pendant quelques mois, à l'initiative de l'Association de Sauvegarde de la Villa Cavrois, en collaboration avec les services de La Poste et la Ville de Croix, une nouvelle flamme postale a orné l'ensemble des courriers expédiés depuis Croix.

Cette flamme a remplacé durant quelques mois le traditionnel "Bien vivre à Croix", mettant ainsi en lumière l'architecture moderne à Croix. L'illustration représente le tracé régulateur de la façade Nord de la villa, croquis expliquant les principes de composition et d'harmonie de cette façade et notamment des rapports entre les pleins et les vides, entre murs et ouvertures.

La mise au point technique de la flamme avait été assurée par les services de La Poste, sur une proposition de l'Association de Sauvegarde de la Villa Cavrois, et avec l'accord enthousiaste de la Mairie de Croix.