Un château moderne


Cet ouvrage est paru le 7 octobre 2016



Cet ouvrage de Paul Hervé Parsy, l'administrateur de la Villa Cavrois, est annoncé disponible à partir du 22 septembre 2016. 

> La villa au fil du siècle, de la magnificence à la déchéance, jusqu’à sa résurrection contemporaine.
> Un ouvrage luxueux mettant en valeur sa documentation photographique exceptionnelle.

"Dès sa construction, la Villa Cavrois fut un objet, un terrain d’exploration pour les photographes. C’est Robert Mallet-Stevens lui-même qui en lança la mode en publiant dès 1932 au sein de la revue L’Architecture d’aujourd’hui les photographies d’Albin Salaün, lesquelles donnèrent lieu deux ans plus tard au livre Une demeure 1934, petit recueil de 28 pages composé de splendides photographies en noir et blanc. Les images de la villa font alors le tour du monde et sont publiées dans de nombreux journaux et magazines.

Dans les années 1980, le Centre Georges Pompidou confia à Véra Cardot et Pierre Joly un ultime reportage avant que la famille Cavrois ne disperse le mobilier et ne vende son " château moderne ". Suivirent 10 ans d’abandon et de vandalisme au cours desquels maints photographes et artistes se glissèrent derrière les palissades pour rapporter des clichés qui, pour être souvent d’une grande beauté plastique, n’en témoignent pas moins de l’extrême dégradation de la villa. En 2015, la villa enfin restaurée et restituée dans son état de 1932 fut sans doute la construction moderne la plus photographiée et la plus publiée de l’année.

Aujourd’hui, cette monographie en images entraîne le lecteur à travers plus de 80 ans d’une aventure architecturale unique."

Publié aux Editions du Patrimoine.
252 pages et 300 illustrations au format 29 x 22 cm.
N° ISBN : 9782757705049
Prix 59 €

Sommaire

Retour à la vie

PORTFOLIO

Premiers jours 1931
Après-guerre 1945 
Éclipse 1986
Ruine 1990
Sauvetage 2001
Renaissance 2015

DOCUMENTATION

Repères chronologiques
Architecture
Matières
Mobilier
Lumières
Robert Mallet-Stevens
Famille Cavrois
Villas modernes