Les Amis de la Villa











Statuts de l'Association des Amis de la Villa Cavrois

Ces statuts ont été approuvés à l’unanimité lors de l’Assemblée Générale du 21 mars 2015



TITRE I : DENOMINATION, OBJET, SIEGE, DUREE

Article 1. 
Dénomination.

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour titre :
« ASSOCIATION DES AMIS DE LA VILLA CAVROIS ».

Article 2.
Buts de l'Association.


L'Association des Amis de la villa Cavrois a pour buts :
1) - de contribuer par tous moyens et toutes initiatives au rayonnement local, national et international de la villa Cavrois (à Croix - 59170), au travers d'un partenariat constructif avec le Centre des Monuments Nationaux ;

- de soutenir les actions développées par le CMN et contribuer à l'enrichissement du projet culturel, de participer à l'animation du lieu et d'encourager sa fréquentation ;

- d’aider à la conservation et à l’enrichissement de la Villa Cavrois et de ses collections en participant à ou en communiquant sur des acquisitions, restaurations ou mises en valeur d’œuvres d’art ou de documents utiles à l’établissement ; et accomplir toute démarche en vue de susciter des libéralités ou des prêts de mécènes français ou étrangers ;

2) d'assurer le lien avec d'autres associations soucieuses du patrimoine architectural ;

3) de communiquer sur la vie de l'Association et sur celle de la villa Cavrois par tous moyens : site internet, blog, réseaux sociaux, lettre numérique, presse et autres voies médiatiques ;

4) d'approfondir et de diffuser la connaissance de l'ensemble de l'œuvre de Robert Mallet-Stevens et plus largement de l'architecture moderne du XXième siècle.

Article 3.
Siège de l'Association.


Le siège social de l'Association des Amis de la villa Cavrois est fixé à Croix, à la Maison des associations, 68 rue Jules Guesde. Il peut être transféré par simple décision du conseil d'administration.

Article 4.
Durée.

La durée d'existence de l' « Association des Amis de la villa Cavrois » est illimitée.

page1image18640

TITRE II : COMPOSITION, RESSOURCES

Article 5.
Composition.

L'association se compose de :

1) membres actifs ou adhérents. Qui ont pris l'engagement de verser annuellement une cotisation dont le montant est fixé par l'assemblée générale annuelle.

2) membres d'honneur nommés par le Conseil d’Administration, choisis en fonction de leur qualité, de leurs compétences et susceptibles d’aider l'association dans son activité et la poursuite des buts qui sont les siens. Ils peuvent se constituer en comité de parrainage.
Ils sont dispensés de cotisation.

3) membres bienfaiteurs. Personnes physiques ou morales qui versent une cotisation annuelle majorée, cotisation dont le montant minimum est fixé par l'Assemblée Générale.

4) personnes morales, qui versent leur cotisation annuelle et représentées par leur mandataire.

Article 6. 
Admission.

Le bureau de l'association enregistre les demandes d'adhésion. Il peut surseoir à l'admission lorsque celle-ci paraît motivée par des raisons étrangères au but poursuivi, ou lorsque celle-ci est susceptible d'être préjudiciable à l'association.

Dans cette hypothèse, l'admission ou le refus d'admission sont prononcés par le conseil d'administration.

Article 7. 
Radiation.

La qualité de membre se perd :
  • - par démission écrite
  • - par suite de non paiement de la cotisation annuelle dans le délai de trois mois suivant la date prévue de son échéance
    - par radiation pour motif grave (mettant en péril le bon fonctionnement de l’Association ou sa réputation) par le Conseil d’Administration, l’intéressé ayant été invité à se présenter préalablement devant le bureau pour fournir des explications. La radiation à effet immédiat doit être entérinée par l’Assemblée Générale suivante, sauf recours dans un délai de trente jours, auquel cas la suspension de l’intéressé est prononcée, dans l’attente de la décision de l’Assemblée Générale.
page2image16944

Article 8.
Patrimoine.

Le patrimoine de l’Association répond seul des engagements contractés par elle, sans qu’aucun de ses membres, même ceux qui participent à son administration, puisse y être tenu à titre personnel.

Article 9.
Ressources : Recettes et dépenses.


Les ressources de l'association sont constituées par :
- les cotisations des membres actifs ou bienfaiteurs

- les subventions ou subsides accordés par l'État, les collectivités territoriales ou toute autre institution
- les dons et legs autorisés par la loi
- les intérêts de fonds placés ou déposés
- les produits de manifestations organisées au profit de l’Association
- les participations financières à des actions précises par des intervenants extérieurs à l’Association
- toutes autres ressources autorisées par les textes législatifs en vigueur
Les dépenses de l'association sont celles nécessaires à la poursuite de ses buts. Les fonctions élues sont bénévoles.


TITRE III : ADMINISTRATION, FONCTIONNEMENT

Article 10.
Conseil d'administration.

L'association est administrée par un conseil de 15 membres (au maximum), élus par l'Assemblée Générale. Ils doivent être obligatoirement membres de l’association. Les administrateurs sont élus pour trois ans. Le Conseil d’Administration est renouvelable par tiers chaque année.

Lors des deux premiers renouvellements il est procédé par tirage au sort à la désignation des administrateurs dont le mandat devra être soumis au vote de l’Assemblée Générale au bout d’un an et de deux ans.

Les administrateurs sortants sont rééligibles.
En cas de vacance par décès, démission ou toute autre cause, le Conseil peut pourvoir par cooptation, au remplacement de l’administrateur démissionnaire, radié ou décédé, pour la durée du mandat restant à courir. Cette cooptation doit faire l’objet de l’approbation de la prochaine Assemblée Générale. Dans le cas où cette nomination ne serait pas approuvée, les délibérations prises et les actes accomplis par le Conseil n’en demeureraient pas moins valables.

page3image16520
Sont invités et assistent aux séances du Conseil d’Administration, avec voix consultative : le Maire de Croix et l’Administrateur de la villa désigné par le Président du Centre des Monuments Nationaux.

Article 11. 
Bureau.

Le Conseil d'Administration désigne parmi ses membres et à bulletins secrets, un Bureau comprenant :
un(e) président(e) ;
un(e) ou plusieurs vice-présidents(es) ;
un(e) secrétaire et, le cas échéant, d'un(e) secrétaire adjoint(e) ; un(e) trésorier(e) et, le cas échéant, d'un(e) trésorier(e) adjoint(e).


Le Bureau est élu pour un an.

En cas de vacance, le Conseil coopte provisoirement un membre de l'association. Les pouvoirs des membres ainsi cooptés prennent fin à la date d'expiration du mandat des membres élus.

Article 12.
Réunion du Conseil d'Administration.

Le Conseil d'Administration se réunit au moins deux fois par an, sur convocation du président, pour l’examen de l’activité et des comptes, et pour préparer l’Assemblée Générale, ou à la demande du tiers de ses membres.

Les convocations sont adressées aux membres du Conseil au moins huit jours avant la tenue de la réunion.

La présence des trois-quarts des membres du Conseil est nécessaire à la validation de ses délibérations. Celles-ci sont prises à la majorité des voix. En cas de partage la voix du Président est prépondérante.

A chaque réunion une feuille de présence doit être établie, signée par les membres présents et certifiée par le Président et le Secrétaire.

Le compte rendu des réunions est reporté sur le registre prévu par l’article 5 de la loi du 1er juillet 1901, et tenu par le Secrétaire. Les procès-verbaux doivent être signés par le Président et le Secrétaire.

Tout membre du conseil qui, sans excuse valable, n'aura pas assisté à trois réunions consécutives, pourra être considéré comme démissionnaire sur décision du Conseil d’Administration.

Nul ne peut faire partie du conseil s'il n'est pas majeur.


TITRE IV : ASSEMBLEE GENERALE

Article 13.
Assemblée Générale Ordinaire.

L'Assemblée Générale Ordinaire se réunit une fois par an. Les convocations sont adressées au moins 15 jours avant la date fixée, par lettre individuelle, à tous les membres de l'association à quelque titre qu'ils y soient affiliés.

L'ordre du jour, arrêté par le Conseil d’Administration sur proposition du Président, figure sur les convocations.

Chaque sociétaire, à jour de sa cotisation annuelle, disposera d’une voix lors du vote des questions mises à l’ordre du jour. Il peut se faire représenter à l’Assemblée par un autre membre.

Il est tenu une feuille de présence, émargée par les présents et les mandataires ayant reçu pouvoir.

L’Assemblée est présidée par le Président du Conseil d’Administration ou à défaut par l’un des Vice-Présidents, et en leur absence par un membre du Conseil.

L’Assemblée Générale annuelle statutaire comporte obligatoirement la lecture et le vote :
- d’un rapport d’activité et d’orientation, rédigé par le Président
- d’un rapport financier, rédigé par le Trésorier
les dits rapports ayant été approuvés par le Conseil.

L’Assemblée Générale pourvoit au scrutin secret au remplacement des membres du Conseil sortants. Elle approuve le cas échéant les nominations des administrateurs cooptés par le Conseil, à la suite du décès, de la démission ou de la radiation d’un membre du Conseil en fonction.

Elle désigne en son sein deux membres, non administrateurs, comme commissaires aux comptes, chargés de l’examen des comptes annuels. Ils font rapport de leur mission auprès de l’Assemblée Générale.

Ne devront être traitées, lors de l'Assemblée Générale, que les questions soumises à l'ordre du jour.

Article 14.
Assemblée générale extraordinaire.


Objet : modification ou dissolution de l’association.
page5image17632

Si besoin est, ou à la demande de la moitié plus un des membres inscrits ou de la moitié plus un des membres du Conseil d'Administration, le Président convoque une Assemblée Générale Extraordinaire, suivant les formalités prévues par l'article 12.

Article 15.
Procès-verbal.

Les Assemblées font l’objet d’un procès-verbal, rédigé par le Secrétaire, signé par lui et par le Président du Conseil d’Administration, pour figurer dans le registre prévu par l’article 5 de la loi du 1er juillet 1901.

Article 16.
Règlement intérieur.


Un règlement intérieur peut être rédigé par le Conseil d'Administration qui le fait approuver par l'Assemblée Générale.

Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l'administration interne de l'Association.

Article 17. 
Dissolution.

En cas de dissolution prononcée par les 2/3 au moins des membres présents à l'Assemblée Générale Extraordinaire, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l'actif, s'il y a lieu, est dévolu conformément à l'article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.

Article 18
Dispositions provisoires.

Dans l’attente de la constitution des organes définitifs de l'Association, il est constitué un bureau provisoire comportant : 1 président, 1 secrétaire, 1 trésorier. Ce bureau a qualité pour effectuer les formalités de constitution de l'association et prendre les mesures nécessaires à la convocation de la première Assemblée Générale.

Le Président


-----------------------------------------------------------------------------

HISTORIQUE de la CREATION de l'AAVC

-----------------------------------------------------------------------------



Le dimanche 22 mars 2015, les médias pouvaient annoncer, suite au assemblées générales de la veille, la disparition de l'ASVC (Association de Sauvegarde de la Villa Cavrois) et la création de l'AAVC (Association des Amis de la Villa Cavrois).

La date officielle du passage de témoin entre les deux associations est fixée au 30 juin 2015. Une assemblée générale de la nouvelle association pourra alors être annoncée.




Le même article est paru également dans Nord-Eclair avec un titre différent : 

Les sauveteurs de la Villa Cavrois, bientôt ses " amis ".




Vingt-cinq ans. C’est le quart de siècle qu’il a fallu pour sauver la Villa Cavrois, ouvrage architectural exceptionnel, sur lequel pesait la sérieuse menace d’une destruction, en raison de son état de délabrement avancé. «  On a réussi à faire échouer deux permis de construire d’ensembles immobiliers qui devaient se tenir en lieu et place de la villa  », se rappelle Jacques Ferla, trésorier de l’association de sauvegarde de la villa Cavrois (ASVC). Et en juin prochain, 70 ans après la mort de son architecte Robert Mallet-Stevens en 1945, elle va enfin rouvrir ses portes au public, sous la forme d’un musée.

Après dix longues années de travaux sur un chantier absolument hors normes. «  Tout a été fait pour qu’on retrouve la villa exactement identique à celle qu’a investie le couple Cavrois en 1932. Même les vis du meuble de l’office, offert par un généreux Américain, ont dû être refabriquées à l’identique  », précise Jean-Pierre May, président de l’association.

L’ambition d’aller un cran plus loin

C’est le souci du détail, animé par la passion d’un groupe composé au départ d’une dizaine de militants, qui a permis au bâtiment de retrouver son âme d’antan, si unique. Certains ont disparu pendant l’aventure, d’autres ont pris quelques rides.

Les adhérents de l’ASVC ressentent une certaine émotion d’avoir accompli leur mission. Et en insatiables, ils se donnent de nouveaux objectifs, et un nouveau nom, celui d’Association des amis de la villa Cavrois (AAVC), effectif en juillet prochain. «  Les amis de la piscine comptent 3000 adhérents  », rappelle le président de l’ASVC. Un chiffre inspirant pour les amis de la villa, qui ont en tête de plaider pour que le maire Régis Cauche (UMP) baptise un lieu – par exemple un parc dans le quartier Beaumont – du nom de Robert Mallet-Stevens.

Parmi ses missions, l’AAVC compte s’appuyer encore plus sur ses nombreux partenariats, notamment avec le Centre des monuments nationaux (CMN), administrateur de la villa, pour «  faire rayonner un monument de renommée mondiale  ». Jean-Pierre May annonce la couleur : «  Nous allons travailler sur une autre échelle désormais.  »




De l'Association de Sauvegarde aux Amis de la Villa Cavrois

Publié le 17 mars 2011 dans Nord Eclair par Aurélie Jobard

Les membres de l'Association de Sauvegarde de la Villa Cavrois ont accompli leur mission. Aujourd'hui l'œuvre de Mallet-Stevens est sauve. Pour eux, une nouvelle aventure commence.

Il n'est pas là question de polémique. Mais juste de savoir comment peut se reconvertir une association qui pendant vingt ans a lutté pour sauver la villa Cavrois et qui aujourd'hui a accompli sa mission. Cette question, nous l'avons posée au président Jean-Pierre May lors de l'assemblée générale de l'association de sauvegarde de la villa qui se déroulait pour la première fois en mairie de Croix : « Nous aimerions au même titre qu'il existe les Amis du musée de la Piscine ou les Amis du LAM nous transformer en Amis de la villa Cavrois. » Le service communication du centre des monuments nationaux n'y voit aucun inconvénient. Bien au contraire. « Nous avons toujours été accueillis à bras ouverts par toute l'équipe et leur mémoire est extrêmement importante. C'est pour nous une mine historique. Nous n'avons aucune raison de cesser cette collaboration. »


Article paru dans la presse locale (Voix du Nord et Nord Eclair) le 5 avril 2014


Lors de sa création en 1990, l’Association de Sauvegarde de la Villa Cavrois (ASVC) n’avait qu’un seul et unique but : redonner au joyau architectural de Robert Mallet-Stevens sa nature d’origine, intérieure et extérieure. Durant toutes ces années, l’ASVC s’est opposée à tous les projets risquant de dénaturer le lieu. L’entrée la villa au Centre des Monuments Nationaux (CMN) a permis de sceller le destin de ce trésor. Un administrateur, Paul-Hervé Parsy, a été nommé. Michel Goutal, architecte en chef des monuments historiques, a pris en main la restauration du bâtiment et du parc. À l’occasion de l’assemblée générale de l’association, vendredi soir à l’Edhec, l’expert a expliqué tous les moyens mis en œuvre depuis 14 ans pour protéger ce patrimoine unique dans le plus pur respect de l’érudition et du talent de son créateur.

Un travail de fourmi

Pour préserver l’authentique, l’architecte a réalisé un travail de fourmi. Utilisant les plans originaux mais partant aussi à la découverte de la structure du bâtiment pour mieux en comprendre les modes de construction. Et ce travail a payé. Le parc a retrouvé son cachet d’origine. Pour l’intérieur, Michel Goutal a souhaité aller jusqu’au bout de la reconstitution. En préservant les matériaux d’origine comme les parquets, les luminaires, les radiateurs. En chassant dans les ventes aux enchères les meubles d’origine. Certaines pièces sont encore en cours de travaux mais l’ouverture annoncée pour juin 2015 est plus que jamais d’actualité.

L’annonce de la réouverture au public de la villa et du parc sonne en même temps le glas de l’association. La villa est enfin sauvegardée, 2015 sera l’année de la dissolution de l’ASVC qui aura accompli sa mission. En même temps, verra le jour une nouvelle association, celle des Amis de la Villa Cavrois.